Hallado un mensaje en una botella enterrada en Auschwitz…

El texto, escrito en septiembre de 1944, recoge nombres y lugares de nacimiento de siete jóvenes polacos y franceses

Niños en el campo de exterminio de Auschwitz-

Niños en el campo de exterminio de Auschwitz-

Unas obras próximas al campo nazi de exterminio de Auschwitz-Birkenau (Polonia) han posibilitado el hallazgo de un menaje manuscrito oculto en una botella, según informa la BBC.

La noticia en otros webs

El texto está escrito a lápiz y fechado el 9 de septiembre de 1944 y contiene los nombres, números del campo y lugares de nacimiento de siete jóvenes internos de Polonia y Francia, de los que al menos dos, sobrevivieron, señalan fuentes del museo de Auschwitz a la cadena británica.

La botella se hallaba oculta en el muro de hormigón de una escuela que los prisioneros se vieron obligados a reforzar. Los edificios de la escuela, a pocos cientos de metros del campo, fueron utilizados por los nazis como almacenes.

Un portavoz del museo asegura que los autores de la nota eran “jóvenes que intentaron dejar algún rastro de su existencia tras ellos”. Sólo en Auschwitz los nazis mataron a 1.1 millones de seres humanos, la mayoría judíos y gitanos.

Fuente: El País.es 28 de abril de 2009

2 respuestas a Hallado un mensaje en una botella enterrada en Auschwitz…

  1. Rafacordobe_ dice:

    Ojalá esto lo hubieran hecho los españoles en los sótanos y cimientos de sus casas, para que hubiese quedado constancia incontestable de que las víctimas directas de la guerra de exterminio de 1936 fueron alrededor de medio millón durante la guerra sin contar los frentes y otro medio millón hasta la retirada del aguilucho de la bandera.
    Salud.

  2. Mauthausen : visage d’un détenu russe… il a 18 ans
    320.000 détenus ont été immatriculés à Mauthausen et dans ses kommandos. Le chiffre officiel des morts est de 122.767… Auquel il faut ajouter plus de 70.000 victimes qui n’ont pas été immatriculées (« Aktion Kugel », gazages…) Le nombre total des victimes pourrait approcher les 200.000. 8.203 français y sont morts. De tous les camps de concentration, Mauthausen est de loin le plus meurtrier.

    Le dernier numéro matricule, attribué le 3 mai 1945, est 139.317. Toutefois, la détermination du nombre total de Déportés se révèle plus compliquée, du fait que :

    jusqu’au 19 février 1942, les entrants recevaient les matricules des détenus décédés ;
    jusqu’au 23 janvier 1944 (date à laquelle la numérotation de Gusen est rattachée à celle de Mauthausen), les détenus transférés de Mauthausen à Gusen ne doivent pas être comptés à nouveau ;
    de nombreux Déportés ne furent pas immatriculés, en particulier :
    ceux amenés à Mauthausen pour y être exécutés, notamment dans le cadre de l’« Aktion Kugel ».
    les décédés en cours de transport ou avant leur immatriculation.
    les 21.000 Juifs (estimation), en majorité Hongrois du « Camp des tentes », et ceux de Gunskirchen en 1945.

    Mauthausen : le mémorial hongrois
    L’évaluation minimale du nombre des déportés à Mauthausen (et ses Kommandos) s’établit ainsi à 198.000 personnes, dont 4.900 femmes, pour 158.850 immatriculés. 9.394 Français et Françaises ont été déportés à Mauthausen, les hommes à partir de juin 1942, les femmes à partir de mars 1945 (transférées d’autres camps).

    Mauthausen reçut 1.750 juifs Hollandais, en 1941 et 1942. Un seul revint.

    C’est enfin à Mauthausen en mars 1944 que fut formé le « Sondereinsatzkommando » SS qui sera le fer de lance de la déportation des Juifs Hongrois, sous la direction d’Eichmann.

    Mauthausen fut de tous les camps de concentrations, le plus redoutable : Ainsi pour l’année 1943, 7.058 de ses détenus périssent (soit 58 %), alors qu’à Dachau, avec 2.700 décès sur 7.500 prisonniers, la mortalité n’est que (!) de 36%, de 19% à Buchenwald (1.522 sur 7.730) et de 16% à Sachsenhausen (1.816 sur 11.111). Il convient de préciser que Mauthausen perdra ce triste record à partir de 1942, plusieurs autres KZ connaissant, alors, des régimes aussi meurtriers.

    Effectifs du camp de Mauthausen et de ses Kommandos au 31 décembre de chaque année
    Année Effectif
    1938 99
    1939 2.666
    1940 8.200
    1941 15.900
    1942 14.000
    1943 25.607
    1944 73.392
    Répartition des détenus par nationalités au 15 mars 1945
    Nationalités Nombre
    Polonais 19.548
    Soviétiques 17.365
    Juifs 15.118
    Allemands et Autrichiens 7.761
    Prisonniers de guerre soviétiques 5.144
    Français 4.665
    Italiens 3.860
    Yougoslaves 3.399
    Espagnols 2.191
    Tchécoslovaques 1.361
    Grecs 557
    Lettons 387
    Belges 355
    Néerlandais 219
    Hongrois 119
    Lithuaniens 89
    Apatrides 72
    TOTAL 82.210

Deja un comentario

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

Seguir

Recibe cada nueva publicación en tu buzón de correo electrónico.

Únete a otros 261 seguidores

%d personas les gusta esto: